La montée historique de l’équipe 1 en Régionale 1 vue par l’un des joueurs

C’est l’histoire d’un groupe de joueurs, ayant bataillé depuis deux années à maintenir cette équipe en Régionale 2, et qui cherche à connaitre une saison un peu moins éprouvante en décrochant si possible un maintien plus confortable. Renforcée par l’arrivée de deux joueurs ayant jusqu’alors évolué en Départementale 1 dans le Bas-Rhin, un groupe de francs chambreurs se dessine petit à petit, et on ne savait pas encore à ce moment-là qu’ils allaient connaître une épopée formidable … Retour sur une saison historique pour le club du BC Sarrebourg, en version infiltrée…
Tout commençait un vendredi soir d’octobre dans le centre de l’Alsace, notre équipe en rouge et blanc (et un mec en noir) qui avait envie d’en découdre pour ce premier test grandeur nature contre une équipe promue de Départementale 1 mais qui affichait des joueurs expérimentés et redoutables sur le circuit alsacien. Capitaine Jody avait tranché, il ne fera que le simple et laissera les doubles à des paires composées quelques jours auparavant lors de l’ultime entrainement en commun. Ce soir-là, rien ne pouvait nous arriver, toutes les rencontres, bien qu’accrochées, tournaient en notre faveur et on débutait la saison par un 8-0 synonyme de bonus offensif, soit un départ parfait.
En regardant les autres résultats, on devine tout de suite qui seront nos futurs adversaires pour la course au maintien, et la rencontre suivante nous oppose à l’un d’eux, Sarreguemines. Equipés de nos nouvelles tenues Corail, cette rencontre tourne en notre faveur sur le score de 6-2, mais une sensation étrange de déception, celle de n’avoir pas soldé cette rencontre sur un second clean sheet est prédominante. Le signe, sans doute, de compétiteurs qui se laissent doucement prendre au jeu de la victoire et qui ne se contenteront finalement plus d’un maintien obtenu à l’arrachée.
Notre team se rend alors chez l’autre seule équipe invaincue de la poule, à savoir le CEBA, faisant figure d’ogre dans la poule de par ce mélange entre joueurs expérimentés et de futurs jeunes prodiges. Notre équipe se présente sans son maître à jouer, l’homme au smash de feu, victime d’une contracture au mollet quelques jours auparavant (une plainte est d’ailleurs toujours en cours contre la SNCF, nous vous tiendrons informés de la suite de cette procédure …), mais avec l’envie de bien faire et de se tester face au favori de la poule. La rencontre se solde par une défaite 5-3, donc avec un bonus défensif à la clé, mais des matchs très accrochés et souvent en trois sets. On commence à prendre conscience qu’on peut imaginer jouer les belles places de la poule, et pourquoi pas un podium …
Le match suivant nous oppose à un autre cador de la poule, à savoir la sympathique équipe de la Musau qui nous talonne au classement, donc une occasion rêvée pour se mesurer à nouveau à une équipe expérimentée de la Régionale 2. Six des huit matchs de cette rencontre se décident au troisième set et seul le simple homme 1 est remporté plus « facilement » (conséquence d’une blessure du joueur de la Musau). La rencontre tourne finalement à notre avantage sur le score de 5-3 avec un carton plein des filles au bout du suspense. Lors du repas qui a suivi cette rencontre, on sent doucement que l’objectif maintien pourrait laisser place à un objectif plus ambitieux à savoir la montée (car l’équipe en tête, le CEBA se trouvera bloquée dans cette division, et offrant donc la montée au second de la poule à l’issue de la saison).
Au tout début de l’année 2018, notre équipe se rend dans le gymnase glacial et quasi inondé de Schwindratzheim pour affronter le dernier de la poule. Le match est bien plus accroché en réalité que sur le papier et aux bouts de trois simples hommes, tous disputés et remportés en trois sets, nous remportons une victoire importante sur le score de 6-2, ce qui nous permet de continuer à occuper cette seconde place. Le pot consécutif à la rencontre, ayant lieu dans un club house chauffé par des radiateurs et par de l’alcool proposé, était des plus conviviaux.
Deux jours après cette victoire étriquée, nous recevions en match avancé le leader et toujours invaincu de la phase aller, le CEBA, qui se présentait au complet au COSEC de Sarrebourg. Nous avions à cœur de prendre notre revanche de cette courte défaite à l’aller et d’être les premiers à faire tomber cette forte équipe. C’était finalement le CEBA qui allait prendre le dessus par leur régularité mais aussi leur très bon niveau de jeu affiché lors de ce match. On ajoute à ça un simple homme 3 qui se perd après deux volants de match en la faveur de Thomas B., et surtout un Thomas S. dans une très petite forme, laissant filer ses deux matchs dans un énervement et une frustration le faisant complètement déjouer. Nous perdons 6-2 et laissons filer le CEBA au classement vers le titre.
Deux semaines plus tard nous recevions l’équipe d’Obernai, qui aura à cœur d’effacer l’affront du match aller et de venir contrarier nos espoirs de montée. Notre équipe doit composer sans son plus grand joueur (On ne parle que de taille, désolé 😛 ) alias Thomas B., parti en opération au Mali pour deux mois. C’est une fois de plus avec un Thomas S. pas au niveau, qui offre deux points à ses adversaires, qui n’en demandait pas tant. Heureusement le reste de l’équipe sort victorieuse et la rencontre est remportée sur le score de 6-2.
S’en suit un déplacement intra-Moselle alors pour l’antépénultième rencontre face à une équipe de Sarreguemines qui se bat pour son maintien. L’équipe de Thomas Mehl est quelque peu modifiée par rapport à l’aller et se présente avec quelques bobos pour affronter une équipe motivée de Sarrebourg. Seul le double dames, habitué à de belles performances depuis plusieurs journées, ne sera pas gagné, alors que le reste le sera majoritairement en deux sets, soit une performance sérieuse de l’équipe qui se voit conforter sa place de second, avec trois points d’avance sur la Musau, prochain adversaire des joueurs du capitaine Jody.
Un mois et demi après son dernier match officiel, c’est mi-mars que notre équipe se présente à la Musau, toujours sans Thomas B. et avec un Vincent légèrement malade. Ce match est décisif pour la montée et le calcul est simple, en cas de défaite des hommes en Orange (ou corail pour les pointilleux … ), c’est Musau qui prendrait cette seconde place, en cas d’égalité tout se jouerait à distance sur le dernier match, et enfin en cas de victoire, Sarrebourg serait assuré de monter. La rencontre débute bien et voit les deux doubles hommes victorieux en deux sets, alors que les filles s’inclinent de peu en trois sets. S’en suivent les simples hommes avec une victoire de l’invincible capitaine Jody, et deux défaites de Vincent et Fabien face à des bons adversaires. Le score est de 3-3 avant les deux derniers matchs lancés quasi simultanément, le simple dame de Caroline et le double mixte de Peggy et Thomas. Caroline dispose de son adversaire en deux sets avec une stratégie impeccable qui a fait déjouer son adversaire du jour. Le mixte se jouera en trois sets mais tournera à l’avantage de la Musau grâce à une meilleure entame du troisième set de la part des joueurs locaux. Score final, match nul 4-4, tout se jouera donc sur la dernière rencontre à domicile pour les Sarrebourgeois.
Dernière rencontre avec au programme l’équipe de Schwindratzheim qui se rendait au Cosec pour des destins diamétralement opposés : l’équipe receveuse jouait la montée alors que l’équipe visiteuse jouait pour éviter (ou pas selon leur dire) la relégation. Devant des supporters venus nous encourager pour ce dernier rendez-vous, et devant Messieurs les Député et Maire de Sarrebourg, notre équipe va valider définitivement la montée qui lui tend les bras avec, à la clé, une victoire en 7-1. L’équipe quelque peu remaniée pour l’occasion est sortie vainqueur en deux sets, à l’exception du double mixte remporté en trois sets. Le double dames, face à des adversaires complémentaires et expérimentées, sera le seul match remporté par l’équipe Bas-Rhinoise. La joie est totale après cette rencontre, le BC Sarrebourg sera donc en Régionale 1 l’an prochain pour y défendre chèrement sa place.
Au nom de l’équipe, nous tenions à remercier tout particulièrement les bénévoles qui ont œuvrés toute la saison pour nous mettre dans les meilleures conditions, l’équipe dirigeante et le comité du Badminton Club de Sarrebourg pour avoir toujours été à l’écoute de nos demandes. Nous remercions également les officiels (Mairie, Région, Ligue, …) pour leur aide financière et logistique. Nous remercions enfin et surtout les nombreux supporters qui sont venus nous apporter leur soutien lors de cette année sportive.
Bravo au capitaine Jody pour son 100% de victoires en simple (heureusement que Thomas S. a été là pour lui faire perdre quelques doubles 😛 ) et bravo à tous les joueurs qui se sont investis dans cette aventure et qui ont rendu cette année exceptionnelle !

 

Thomas SARTER